Arbrealettres

Poésie

Je m’enivre d’une eau que je ne boirai jamais (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2016


 

Les images se sont dispersées.
Rien n’a pris leur place.
La respiration est désormais d’une subtile douceur.

Rien ne s’est altéré, rien n’est arrivé.
Et rien n’arrivera.
Je m’enivre d’une eau que je ne boirai jamais.

L’évènement sera toujours purement à venir ou déjà passé.
L’Absence sera la forme la plus pure,
parce que nulle, de la Présence.

Blanche consomption de quelques mots ténus et flexibles,
afin que le coeur obscur puisse par moments
devenir la pulsation même de la clarté.

(António Ramos Rosa)

Illustration: Vito Campanella

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :