Arbrealettres

Poésie

Archive for 24 mars 2016

L’escargot (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



L’escargot

Est-ce que le temps est beau ?
Se demandait l’escargot
Car, pour moi, s’il faisait beau,
C’est qu’il ferait vilain temps.
J’aime qu’il tombe de l’eau.
Voilà mon tempérament.
Combien de gens, et sans coquille,
N’aiment pas que le soleil brille.
Il est caché ? Il reviendra !
L’escargot ? On le mangera.

(Robert Desnos)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pendule (Pierre Gamarra)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



La pendule

Je suis la pendule, tic !
je suis la pendule, tac !
On dirait que je mastique
du mastic et des moustiques
quand je sonne et quand je craque,
je suis la pendule, tic !
je suis la pendule, tac !
J’avance ou bien je recule,
tic-tac, je suis la pendule,
je brille quand on m’astique,
je ne suis pas fantastique
mais je sais l’arithmétique,
j’ai plus d’un tour dans mon sac,
je suis la pendule, tic !
je suis la pendule, tac !

(Pierre Gamarra)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un beau matin (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Un beau matin

Il n’avait peur de personne
Il n’avait peur de rien
Mais un matin un beau matin
Il croit voir quelque chose
Mais il dit Ce n’est rien
Et il avait raison
Avec sa raison sans nul doute
Ce n’ était rien
Mais le matin ce même matin
Il croit entendre quelqu’un
Et il ouvrit la porte
Et il la referma en disant Personne
Et il avait raison
Avec sa raison sans nul doute
Il n’y avait personne
Mais soudain il eut peur
Et il comprit qu’Il était seul
Mais qu’Il n’était pas tout seul
Et c’est alors qu’il vit
Rien en personne devant lui

(Jacques Prévert)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vent Debout (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Jacques Michel _le_vent_sur_les_toits_rouges [800x600]

Le vent
Debout
S’assoit
Sur les tuiles du toit.

(Jacques Prévert)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le tendre et dangereux visage de l’amour (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Frida Kahlo -17 [800x600]

Le tendre et dangereux
visage de l’amour
m’est apparu un soir
après un trop long jour
C’était peut-être un archer
avec son arc
ou bien un musicien
avec sa harpe
Je ne sais plus
Je ne sais rien
Tout ce que je sais
c’est qu’il m’a blessée
peut-être avec une flèche
peut-être avec une chanson
Tout ce que je sais
c’est qu’il m’a blessée
blessée au coeur
et pour toujours
Brûlante trop brûlante
blessure de l’amour.

(Jacques Prévert)

Illustration: Frida Kahlo

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Ruisseau (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Le Ruisseau

Beaucoup d’eau a passé sous les ponts
et puis aussi énormément de sang
Mais aux pieds de l’amour
coule un grand ruisseau blanc
Et dans les jardins de la lune
où tous les jours c’est ta fête
ce ruisseau chante en dormant
Et cette lune c’est ma tête
où tourne un grand soleil bleu
Et ce soleil c’est tes yeux.

(Jacques Prévert)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Enfance (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



L’Enfance

Oh comme elle est triste l’enfance
La terre s’arrête de tourner
Les oiseaux ne veulent plus chanter
Le soleil refuse de briller
Tout le paysage est figé

La saison des pluies est finie
La saison des pluies recommence
Oh comme elle est triste l’enfance
La saison des pluies est finie
La saison des pluies recommence

Et les vieillards couleur de suie
S’installent avec leurs vieilles balances
Quand la terre s’arrête de tourner
Quand l’herbe refuse de pousser
C’est qu’un vieillard a éternué

Tout ce qui sort de la bouche des vieillards
Ce n’est que mauvaises mouches vieux corbillards
Oh comme elle est triste l’enfance
Nous étouffons dans le brouillard
Dans le brouillard des vieux vieillards

Et quand ils retombent en enfance
C’est sur l’enfance qu’ils retombent
Et comme l’enfance est sans défense
C’est toujours l’enfance qui succombe

Oh comme elle est triste
Triste triste notre enfance
La saison des pluies est finie
La saison des pluies recommence.

(Jacques Prévert)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu sommeilles ; je vois tes yeux sourire encor (Charles Guérin)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Harry Holland arch

Tu sommeilles ; je vois tes yeux sourire encor.
Ta gorge, ainsi deux beaux ramiers prennent l’essor,
Se soulève et s’abaisse au gré de ton haleine.
Tu t’abandonnes, lasse et nue et tout en fleur,
Et ta chair amoureuse est rose de chaleur.
Ta main droite sur toi se coule au creux de l’aine,
Et l’autre sur mon coeur crispe ses doigts nerveux.
Ce taciturne émoi flatte ma convoitise.
Ta bouche est entrouverte et ton souffle m’attise
Et le mien qui s’anime agite tes cheveux.

Vivant sachet rempli de nard, de myrrhe et d’ambre,
Tu répands tes parfums irritants dans la chambre.
Je te respire avec ivresse en caressant,
Comme un sculpteur modèle une onctueuse argile,
Ton corps flexible et plein de jeune bête agile.
La lumière étincelle à tes cils, et le sang
Peint une branche bleue à ta tempe fragile.
La courbe qui suspend à l’épaule ton sein
Emprunte aux purs coteaux nocturnes leur dessin.
Ta peau ferme a le grain du marbre et de la rose ;
Et moi je dis tout bas, pendant que je repose
Mon regard amoureux sur tes charmes choisis :
 » La gazelle couchée au frais de l’oasis
N’est pas plus douce à voir que la femme endormie,
Et les lys du matin jalousent mon amie.  »

(Charles Guérin)

Illustration: Harry Holland

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le soir léger, avec sa brume claire et bleue (Charles Guérin)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016



Théodore Chasseriau buste_dhomme_nu_endormi_la_t29753_0 [800x600]

Le soir léger, avec sa brume claire et bleue,
Meurt comme un mot d’amour aux lèvres de l’été,
Comme l’humide et chaud sourire heureux des veuves
Qui rêvent dans leur chair d’anciennes voluptés.

La ville, pacifique et lointaine, s’est tue.
Dans le jardin pensif où descend le repos
Frissonne avec un frais murmure un épi d’eau
Dont la tige se rompt parfois au vent nocturne.

Des jupes font un bruit de feuilles sur le sable.
Des couples amoureux se parlent à voix basse ;
Les roses que leurs doigts songeurs ont effeuillées
Répandent une odeur enivrante de miel.

Un pâle jour occupe encor le bas du ciel
Et mêle, charme étrange et confidentiel,
De la lumière en fuite à de l’ombre étoilée.
Que me font les soleils à venir, que me font
L’amour et l’or et la jeunesse et le génie !…

Laissez-moi m’endormir d’un doux sommeil, d’un long
Sommeil, avec des mains de femme sur mon front :
Ah ! fermez la fenêtre ouverte sur la vie !

(Charles Guérin)

Illustration: Théodore Chassériau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que nous sommes (Faïz Ahmed Faïz)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016


Soif

 

Nous sommes
Des chandelles consumées
rangées dans le tréfonds du coeur,
Que le grand jour effraie,
Serrant, embrassant fort nos ombres
Comme dans un beau rêve sans fin
De la bien-aimée.

L’énigme du bien et du mal,
De l’origine et de la fin,
Les mêmes soucis inutiles,
Les mêmes questions absurdes…

Epuisés par le flot monotone des jours,
Attristés par les souvenirs du passé,
Frémissants de la peur de l’avenir,
L’esprit avide, inassouvi,

Les larmes étouffées avant de couler
L’angoisse profonde, indigne de chanson,
La terrible douleur cherchant sa voie
Dans l’obscur abîme du coeur…

La quête d’un baume ineffable,
Désir s’un désert, d’une prison,
Soif de folie…

(Faïz Ahmed Faïz)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :