Arbrealettres

Poésie

Les nuits et les jours s’enfilaient les uns après les autres (Ibn al-Tubbî)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2016




Les nuits et les jours s’enfilaient les uns après les autres
comme les perles d’un collier.
Lorsque tu le mettais autour de ton cou,
la rose des vents n’obéissait qu’à l’étoile des rêves.

(Ibn al-Tubbî)

 

Une Réponse to “Les nuits et les jours s’enfilaient les uns après les autres (Ibn al-Tubbî)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :