Arbrealettres

Poésie

Lumière (Annie Salager)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2016



Là en moi la familière
de mes doutes de mes lèvres
de la soif et du désir
à la flamme d’une chandelle là
au champ de mes yeux fermés
la lumière jamais bue
courant comme une gazelle
une terre où rien ne bouge
dans les violences du sang
l’écoutes-tu-cherche-la
dans le parfum du fruit
et les saveurs des roses
la lumière du chant
l’inutile défi où
je pâtis je dure
son vide sans pourquoi
sa radiance me tient

(Annie Salager)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :