Arbrealettres

Poésie

On dit de l’invisible (Pierre Warrant)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2016



On dit de l’invisible
qu’il se lit au bout de chaque souffle
sans connaître pourtant
le vertige qui le vit naître

on dit de l’invisible
qu’il sommeille auprès des phrases
pour réchauffer les arbres
et le désir de tous les vents

on dit de l’invisible
qu’il s’approche du silence
pour que s’accorde avec lenteur
la symphonie de son mystère

et de nos âmes.

(Pierre Warrant)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Deville-Chabrolle

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :