Arbrealettres

Poésie

C’est comme si (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2016



C’est comme si
La longue plongée dans le silence
Me lavait, me purifiait,

Effaçant sur moi
Les taches que font
Les heures sans intérêt,

Ces heures vides
Où pour tenir on cherche
A quoi s’accrocher,

Où parfois la fatigue
Oblige à s’arrêter.

(Guillevic)

2 Réponses to “C’est comme si (Guillevic)”

  1. Lara said

    on devient très adeptes à s’accrocher lol

  2. arbrealettres said

    mais nos habitudes nous reprennent vite et ce monde « moderne » qui surexcite nos sens nous incite à toujours plus de « bruit » à FAIRE toujours quelque chose …
    notre esprit (notre cerveau!) a besoin de Paix c’est clair et chacun devrait pouvoir disposer de ce temps pour ce qu’on appelle (à tort) NE RIEN FAIRE! 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :