Arbrealettres

Poésie

Le poème ne se mesure pas à sa longueur (José Àngel Valente)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2016



Le poème ne se mesure pas
à sa longueur, mais à
sa capacité à engendrer,
hors de toute mesure, la durée.
Dialogue avec le corps
dans le corps, dans la matière
corporelle (âme-corps) comme totalité.
Écrire depuis l’attente,
non à partir du dire,

mais de l’écoute de ce
que les mots vont dire

(José Àngel Valente)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

Illustration: Alain Gagnon

 

 

Une Réponse to “Le poème ne se mesure pas à sa longueur (José Àngel Valente)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :