Arbrealettres

Poésie

Quand nous nous reverrons (Hannah Arendt)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2016



Sur un air de chanson populaire (Im Volksliedton)

Quand nous nous reverrons,
Les lilas blancs refleuriront,
Je t’envelopperai dans mes coussins,
Tu ne manqueras plus de rien.

Nous nous réjouirons
Que le vin âpre et sec,
Que les tilleuls qui sentent bon,
Nous trouvent encore l’un près de l’autre.

Quand les feuilles tomberont,
Nous nous séparerons,
À quoi bon nous agiter ?
Il nous faudra l’endurer.

***

Sehn wir uns wieder,
blüht weißer Flieder,
Ich hüll dich in Kissen,
Du sollst nichts mehr missen.

Wir wollen uns freun,
Dass herber Wein,
Dass duftende Linden
Und noch beisammen finden.

Wenn Blätter fallen,
Dann lass uns scheiden.
Was nützt unser Wallen?
Wir müssen es leiden.

***

In the Manner of a Folk Song

When we meet again
White lilac will bloom.
I’ll wrap you in pillows
And you will want nothing.

We’ll be happy again,
The light, dry wine
And redolent linden will
Find us side by side.

When the leaves fall
Then we’ll be parted.
What does wandering mean?
We must suffer it.

(Hannah Arendt)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :