Arbrealettres

Poésie

Oh permettez-moi de me fuir (Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2016



Oh permettez-moi de me fuir
et de changer de nom
dans un pays étranger.
Permettez que je fuie sans esprit de retour
la femme ombreuse, la gloire argentée,
et la charité même.

C’est seulement au vide
que s’arrête l’anxiété

(Jean Jouve)

Illustration: Jérôme Guilbot

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :