Arbrealettres

Poésie

Perdre son cœur son eau et son temple (Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2016



Perdre son cœur son eau et son temple
La chair des piliers l’eau des lèvres
Et la rondeur du sein de céleste matière
La beauté du palais formée avec les membres.
Perdre volontiers
Les heures noires du péril et du soleil
Aussi bien que la nuit corporelle sacrée
De la mère avant que l’homme fut vertical

(Jean Jouve)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :