Arbrealettres

Poésie

L’oubli profond (Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2016



L’oubli profond est un château des mers
Éros y est enseveli ; tu m’y conduis
Psyché fille prostituée forte et commune
Et nous y périssons sous l’ombre des taudis.
O ma sœur oublie-moi ; oublions nos amours

(Jean Jouve)

Illustration: Edvard Munch

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :