Arbrealettres

Poésie

Les Galets (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2016



Les Galets

Il ne suffisait plus de savoir compter les galets:
il fallait connaître leur place exacte.

Où est la place exacte d’un galet?
Au creux de la main comme une bête.

(Jean Orizet)

4 Réponses to “Les Galets (Jean Orizet)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    La vague roule et roule un galet, le polit,
    L’arrondit avec soin ; il épouse la forme
    De ma main qui l’emporte et garde dans sa chair
    Le souvenir puissant d’une forte marée
    D’équinoxe qu’on vit galoper dans la baie.
    Il trône sur le bord de notre cheminée,
    Près d’une goélette à trois mâts qui navigue
    Dans une bouteille, oeuvre d’un vieux terre-neuvas.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :