Arbrealettres

Poésie

Roses (Margarita Guarderas de Jijon)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2016



En danger dans la blancheur,
fleurs ouvertes comme les papillons,
transparentes alors que tout est dit
sous la magie, mot de passe pour l’étranger
dans son salon obscur.
Le secret luit, montre sa parure d’aubépine,
ne se livre pas aux mains
qui voudraient savoir, décortiquer, caresser,
il fuit toujours pour parler ailleurs,
peut-être sous les arbres en parasol.

(Margarita Guarderas de Jijon)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :