Arbrealettres

Poésie

Archive for 19 avril 2016

Traces (Annie Salager)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Où j’aime tomber
mais dans
l’odeur des roses
les lis de mer
la lumière et le piercing
des martinets
ou encore dans
nos traces de silence
après le bruit
où aurais-je aimé vivre
mais dans
l’air la canopée
au milieu des poissons colorés
finalement où juste un vivre
de lumière j’aurais aimé.

(Annie Salager)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand le chat miaule (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Quand le chat miaule, un son
cherche à exister seul
comme un chapiteau sans colonne.

(Marie-Claire Bancquart)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je commence à bercer mon temps (Marianne van Hirtum)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



je commence à bercer mon temps.
j’ai couturé un vêtement de tes absences
l’ai revêtu contre le mal
contre la faim.
j’ai cueilli des fleurs apaisantes
pour chanter la soif
qui pleurait si bien.
j’ai coiffé mon front de collines blondes
j’ai tout changé.
j’ai mené paître mes désirs à pas de chagrin
dans les plaines rondes où le soleil
est pour demain.
avec des brins de toi
au vent volés
l’un après l’autre
j’ai bâti une tout
qui double
est sans fatigue
dans le ciel.

(Marianne van Hirtum)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prince des vagues (Claudine Bernier)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Qu’êtes-vous devenu, Prince, éphèbe aux longs cils,
Vous que j’ai vu partir sur une barque grise,
Seul avec l’infini, seul à travers les vagues,
Ô vous que je hélais vainement du rivage,
Qu’êtes-vous devenu, Prince, éphèbe aux longs cils?
Quand sur le sable fin, j’entends bruire la mer,
Quand son chant ressuscite un parfum d’un autre âge,
Je songe à cette ville où je vivais, enfant,
Parmi des lévriers et des gazelles sages.
Je laisse entre mes doigts éclore un coquillage
Et dénoue mes cheveux pour mieux aimer le vent.

(Claudine Bernier)

Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

N’ayant jamais fixé ma demeure (Ikkyû)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



 

Estampes   (11) [1280x768]

N’ayant jamais fixé ma demeure au bout de ma route
Je n’ai donc aucun chemin sur lequel je pourrais m’égarer.

(Ikkyû)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Plusieurs chemins (Ikkyû)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Li K'ou-tch'an  .Pélerins dans un paysage de montagne [1280x768]

Plusieurs chemins s’offrent à l’ascension,
Mais du sommet s’offre à nous la même vue de la lune.

(Ikkyû)

Illustration: Li Kou-tch’an

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je te hais et je t’aime abominablement (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Tes yeux bleus, à travers leurs paupières mi-closes,
Recèlent la lueur des vagues trahisons.
Le souffle violent et fourbe de ces roses
M’enivre comme un vin où dorment les poisons…

Vers l’heure où follement dansent les lucioles,
L’heure où brille à nos yeux le désir du moment,
Tu me redis en vain les flatteuses paroles…
Je te hais et je t’aime abominablement.

(Renée Vivien)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand les oiseaux chantent (Hisamatsu Shin’ichi)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand les oiseaux chantent,
la montagne devient plus calme et plus tranquille.

(Hisamatsu Shin’ichi)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Après les déluges (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Après les déluges qui tonnent
sur l’étang lisse un peu de pluie
juste assez pour que l’eau frissonne
me dit une amante endormie
dont la chair doucement résonne
des fureurs en elle assouvies.

(Robert Mallet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Apparition (Masaoka Shiki)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Apparition

Parmi les œillets,
Un papillon blanc:
Est-ce une âme ?

(Masaoka Shiki)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :