Arbrealettres

Poésie

La soif des amours (Petrus Borel)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2016



La soif des amours

Viens, accours, fille jolie!
Viens, que j’oublie en ton sein
Le chagrin,
Qui, partout, dans cette vie,
Suit le pauvre pèlerin.

Qu’un autre, envieux de la gloire,
Dans le tracas coule ses jours;
Moi, toujours,
Riant de ce mot illusoire,
Je n’ai que la soif des amours!

Viens, accours, fille jolie…

Qu’un buveur, la tasse remplie,
Aux coteaux consacre ses jours;
Moi, toujours,
Sans goût savourant l’ambroisie,
Je n’ai que la soif des amours!

Viens, accours, fille jolie…

Qu’un ladre, accumulant sans cesse,
Sur ses trésors traîne ses jours;
Moi, toujours,
Méprisant honneurs et richesse,
Je n’ai que soif des amours!

Viens, accours, fille jolie…

Qu’un Anglais trace sur la tombe
Des vers sombres comme ses jours ;
Moi, toujours,
Sur des fleurs ma lyre retombe;
Je n’ai que soif des amours!

Viens, accours, fille jolie…

Le temps éteindra sous ses ailes
Les feux ardents de mes beaux jours;
Moi, toujours,
Je serai galant près des belles;
Je n’ai que soif des amours!

Viens, accours, fille jolie…

(Petrus Borel)

Illustration: Andrzej Malinowski

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :