Arbrealettres

Poésie

Maison de craie (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 26 avril 2016



Maison de craie

Sur son ardoise l’enfant dessine
une maison : porte, fenêtre unique,
cheminée de guingois
et dans le ciel l’oiseau-soleil.

Penché, l’enfant dessine une maison
avec amour,
enfin, du bout d’un doigt,
étire une fumée,
pose sa craie, me dit :
« Entre donc ! Tu verras ! »

Dans le couloir obscur,
rôde un parfum de chou et de lessive.
Je tâtonne, un chat bondit, me frôle.
Une porte, l’odeur du feu
et là, dans la cuisine, ma mère (morte) assise,
souriante,
un livre ouvert posé sur ses genoux.

(Jean Joubert)


Illustration

4 Réponses to “Maison de craie (Jean Joubert)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    J’ai écrit plusieurs poèmes sur l’ardoise qui est très utilisée dans la Bretagne dont sont originaires mes parents et qui couvrent la maison voisine de la mienne dans laquelle j’ai vécu qu’ils firent recouvrir par un des mes cousins couvreurs et qui est la seule du quartier où s’impose la tuile parisienne et une des rares de la ville que j’habite. Je me souviens que, dans l’un d’eux, je disais :

    Quand il rentre de sa migration
    L’oiseau écrit sur les ardoises
    De mon toit avec ses plumes
    Trempées dans l’encre bleue du ciel
    Les récits de voyages qu’il fit
    Dans des pays où je n’irai jamais. (1)

    1957

    (1) En réalité, j’y allais plus tard

  2. Philomène said

    Je ne connaissais pas ce charmant poème. Merci

Répondre à arbrealettres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :