Arbrealettres

Poésie

Il l’aima (Régine Foloppe Ganne)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2016



Il l’aima.

L’hiver fringant sortait ses cerisiers.

Pour toucher sa joue, il trouva des prétextes:
une lanière, une mouche,
une biche qui passe.

Les arbres avaient des joailleries.

Il posa sa main grise sur des souffles d’elle,
il accrochait ses pull-overs.

Elle avait vu des cyclistes rouges,
elle ne s’en souvenait plus,

il souleva son corps de ses yeux,
il mit sur elle toutes ses mains,

dans un manteau à boucles, une encolure,

dans le soleil de certains animaux,
il vit qu’elle était belle et quelle voulait bien.

(Régine Foloppe Ganne)

Illustration: Fabienne Contat

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :