Arbrealettres

Poésie

Un jour, ce sera si fort (Régine Foloppe Ganne)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2016



Un jour, ce sera si fort que je pousserai cette porte cochère
(au milieu d’un jardin, cette porte qui ne sépare rien que des fleurs de la mer…)

Je pousserai avec l’épaule et la vague, avec la robe et la bouche, avec la respiration.
Et l’angle s’ouvrira, le biais où je vous ramènerai mon corps, l’intrusion de pétales.

J’aurai veillé longuement, attendant de votre solitude cette tristesse,
l’abandon parfait où nous laisse le bord des forêts.

Je vous prêterai des choses par amour
si nous vient la chape bleue du soir.

(Régine Foloppe Ganne)

Illustration: Alphonse Osbert

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :