Arbrealettres

Poésie

Au bout du quai (Andrée Lacelle)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2016



Au bout du quai
déjà
ce n’est plus la terre
une lenteur affleure le chemin d’eau
tant d’oiseaux pénètrent l’onde

quand tu fuis de brume en brume
en moi le vide en flammes
en toi un nuage froid
quand j’arpente les champs d’algues

un batelier sonde l’onde
une passagère déplace le monde

tant d’amours fantômes hantent ton lit
nos maisons chancellent
passent nos vies

(Andrée Lacelle)

Illustration

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :