Arbrealettres

Poésie

Pas la moindre Ironie dans ta voix (François Teyssandier)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2016



Pas la moindre
Ironie dans ta voix

Quand tu salues le soleil
Avec l’humble déférence

D’un arbre qui voudrait
S’accoupler avec le vent

Pour que dans ses branches
Naisse la musique lancinante de la lumière

(François Teyssandier)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :