Arbrealettres

Poésie

L’herbe aura poussé (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2016



L’herbe aura poussé en brassées d’allégresse
Pour nos yeux qui offraient ce que nos coeurs voyaient,
Sur les sentiers battus de nos pas enchanteurs
Menant au fond du jour s’abreuver notre coeur
Avec, du bout des doigts, une folle tendresse.

C’était l’odeur d’un chant qui réveillait nos rêves,
Aux sources de son nom nous invitait la Terre,
Voulant apprivoiser aux caresses ses sèves
L’élan de notre soif qui enfantait les bois,
Et nos rires éclatés ensemençaient la terre.

Et nous étions pendus aux gouttes de lumière
Vibrant de chaque feuille pour s’en aller au vent,
Quand l’étreinte des branches nous tendait la première
La grâce d’être enfants essoufflés par les champs
Pour courir s’enivrer aux fontaines du temps.

L’herbe toujours poussait en brassées d’allégresse
Pour nos yeux qui offraient ce que nos yeux voyaient.

(Christine Lièvre)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :