Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 mai 2016

La forêt (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016


forêt

En vieillissant,
la forêt sent le sapin.

(Sylvain Tesson)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

LES DORMEUSES (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



 

LES DORMEUSES

L’AGE d’or a tenu sa dernière promesse
Et du même buisson qui, pour nous, s’était tu,
L’iris de la vallée, un prince calme et nu,
A surgi, frère et fils de la blanche déesse.

Le baiser qu’il nous vole est celui qui nous blesse,
L’aurions-nous désiré sans l’avoir obtenu…
Le seul corps que nos bras n’avaient pas défendu,
Pour le dépayser, rôde sous sa caresse.

Délivré par nos mains du jour qui lui fait peur,
Mêlant à nos regards les yeux d’un autre coeur,
Le dieu décapité nous apporte sa tête.

— Quel visage est celui que tu nous as donné,
Quand nous avons changé de souffle et de tempête,
Vertige par le nôtre aujourd’hui couronné ?

(Louis Emié)

Illustration: Gustave Courbet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson d’Amour (Hermann Hesse)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



Je suis le cerf, toi le chevreuil,
Tu es l’oiseau, moi le tilleul,
Toi le soleil et moi la neige,
Tu es le jour et moi le rêve.

La nuit, des lèvres du dormeur,
Un oiseau d’or vole vers toi,
Voix claire, aile aux vives couleurs,
Qui te dit le chant de l’amour,
Qui te dit ma chanson à moi.

(Pour Ruth Wenger)

**************

Liebeslied

Ich bin der Hirsch und du das Reh,
Der Vogel du und ich der Baum,
Die Sonne du und ich der Schnee,
Du bist der Tag und ich der Traum.

Nachts aus meinem schlafenden Mund
Fliegt ein Goldvogel zu dir,
Hell ist seine Stimme, sein Flügel bunt,
Der singt dir das Lied voll der Liebe,
Der singt dir das Lied von mir.

(für Ruth Wenger)
(Hermann Hesse)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nuit s’ouvre comme une amande (Francesca Y.caroutch)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



La nuit s’ouvre comme une amande
Les soleils crèvent sur les murs
et des étoiles de chair fraîche
vont s’accrocher à nos poitrines
Les plaies s’incrustent dans le sable
L’herbe folle de nos regards
redescend parfois jusqu’au coeur
Mais nous avons dans notre sang
l’odeur des pluies dans les forêts
Nous poursuivons dans les lits froids
la chute sans fin des silences

(Francesca Y.caroutch)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voltigeant sur la voie (Dominique Grandmont)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



Voltigeant sur la voie.
Les papillons sont des regards.

(Dominique Grandmont)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’usure (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



Retouche à l’usure

un vieux regarde
dans le café en cuivre
la jeunesse à épines
sa main caresse un galet
dans l’abîme de sa poche

le vent passe avec l’orgueil d’un trois-mâts

(Daniel Boulanger)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

GROTTE (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



 

Dorina Costras unknow_words_mare_inset

GROTTE

LA grotte de ma solitude
A la transparence de l’air
Mais est-ce moi qu’elle dénude
Dans les profondeurs de la mer ?

(Louis Emié)

Illustration: Dorina Costras

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ma vie (Dominique Grandmont)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



Ma vie

n’est pas plus grande

que ça.

(Dominique Grandmont)

Posted in méditations | Tagué: , , | Leave a Comment »

Le chemin qui te sépare du jardin de ton désir (Paroles Soufies)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



Alexandre Jacques Chantron  1_001

 

Le chemin qui te sépare du jardin de ton désir,
ô ami, n’est nulle part qu’en toi-même.
Il est aussi proche et aussi éloigné de toi que
tu peux l’être de toi-même.
N’était-ce l’espace des âmes
Point de voyage ni de voyageurs…

(Paroles Soufies)

Illustration: Alexandre Jacques Chantron

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne touche plus ton visage (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



 

Paige Bradley  _Loves_Dichotomy_III_and_IV_Set_of_2_Bronze_Sculptures

Je ne touche plus ton visage…
Qu’est-ce qui nous sépare encor?
Tu ne parles plus ce langage
Dont j’ai gaspillé le trésor.

Lorsqu’à l’abri de cette glace
Derrière ce morceau d’air bleu
C’est moi que je trouve à ta place,
Qui donc en nous survit un peu?

(Louis Emié)

Illustration: Paige Bradley 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :