Arbrealettres

Poésie

LA FIGURE (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2016



Zdzislaw Beksinski 2522_orig

LA FIGURE
A Jacques Duron.

SOMMES NOUS, par nous seuls dépassés ou détruits,
Ces errants, déserteurs d’un combat sans conquête,
Cette chair mise à nu par celle qui nous guette,
Obstinée à survivre au souffle de ses nuits ?

Pourquoi n’as-tu choisi qu’un corps pour cette tête,
Amour, arbre à soleil qui prend peur de ses fruits ?
Des grappes de l’éclair les chiffres éblouis
N’ont jamais dénoncé que ma seule tempête…

– Coeur lié nuit et jour au devoir de s’ouvrir,
Quel secret te condamne au secret de mourir,
Étoilé, dans un coeur qui t’écrase et t’emmure?

— Si je te vois encor quand je brûle de moi
Et ai l’astre éclaté donne au ciel sa figure,
L’ange né de mon sang ne ressemble qu’à toi…

(Louis Emié)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :