Arbrealettres

Poésie

Je m’arrête devant le miroir (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2016



Je m’arrête devant le miroir
non pour me voir
mais pour m’assurer –
celui que je vois
est-ce vraiment moi

(Adonis)

12 Réponses vers “Je m’arrête devant le miroir (Adonis)”

  1. Lara said

    lol

  2. yayamarieke said

    … ou le fait de constater que dans le miroir quelqu’un d’intouchable donc chimère « te » regarde … Etonnant tout de même que jamais de la vie nous pouvons voir notre propre tête mais qu’à travers un miroir ou l’oeil d’autrui… 🙂

    • arbrealettres said

      Ce qui est toujours étonnant je trouve c’est de ne pas se voir « autrement » dans le miroir…
      Le regard toujours nous regarde… heureusement il y a les photos les films etc… pour nous voir sans ce regard qui regarde!!
      (Je ne sais pas si je suis très clair!!! lol!!)

      • yayamarieke said

        A mon avis le regard qui regarde le miroir est pareil à celui qui regarde photos et films à une très grande différence près, la personne dans le miroir et sur les photos/films a un âge précis et on peut la décrire, tandis que « le regard » non :-).

        • arbrealettres said

          Jolie analyse!
          Ce que je voulais dire aussi c’est que lorsque l’on se regarde dans un miroir on est alors regardant et regardé
          l’expression est alors forcément différente…
          Ca me fait penser à autre chose: en QiGong on est dans une salle « couloir!! » avec des glaces et du coup le « Prof » nous dit: Faites comme la personne qui est en face de vous!! (notre image dans le miroir!)

          • yayamarieke said

            « regardant et regardé »: en découle que tout est reflet de ce que nous sommes réellement, c’e-à-d le tout qui est.
            La leçon de QiGong: à bien observer tu te rendras compte qu’au fait ton toi-réel ne fait rien du tout, que les choses se font tout simplement suivant leur nature, suivant le moment, de quoi l’expression chinoise le « wu-wei » qui signifie regarder les choses s’accomplir sans intervenir.

          • arbrealettres said

            Dans les mouvements QiGong je ressens en tout cas une non-séparation « Intérieure et Extérieure » et c’est super agréable!! (((-:

  3. yayamarieke said

    Sur ma page Facebook j’avais mis un lien vers ton blog, poème de Guillevic, car je trouve que tu mérites certainement un peu de publicité. J’ai reçu 18 comm. chantant ton éloge, ea de Framboiz, Souricette, et de Tuniciel qui se demande s’il n’y pas moyen de t’amener sur FB 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :