Arbrealettres

Poésie

L’autre monde est aussi notre monde (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2016



On entend un bruit creux,
comme un tambour distrait. Un objet que le vent cogne,
encore et encore, à quelque chose que la terre retient.
Si la nuit n’est pas que cette absence de lumière,
si la nuit existe vraiment, alors elle est ce bruit.
Le bruit stéthoscopique d’un coeur au ralenti, qui bat,
qui se tait un instant, qui revient.
Comme si cette créature zigzaguait sur la Ligne de Démarcation.
Ou quelqu’un qui cogne à un mur, quelqu’un qui appartient à l’autre monde
mais qui est resté ici, qui cogne et veut revenir.
Trop tard. N’a pas eu le temps de descendre, de monter jusqu’ici, de monter à bord…

L’autre monde est aussi notre monde.

(Tomas Tranströmer)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :