Arbrealettres

Poésie

Cette libellule (Walter Helmut Fritz)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2016



Gustave Moreau la libellule

Cette libellule

légère en son vol
sur la clairière,
flèche vive, tout à tour
vers le haut, vers le bas,
à la lisière de l’étang

transparentes ses ailes,
frêle sa taille
frémissante et fébrile,
s’ouvrant à l’aube,
au soleil grandissant

cette libellule,
ce fut toi, aujourd’hui.
Je rêvais, je te vis,
une plume, une lueur,
une flamme, un don.

***

Diese Libelle

im leichten Flug
über der Lichtung,
pfeilschnell wechselnd
zur Höhe, zur Tiefe
am Rande des Weihers

mit durchsichtigen Flügeln,
mit schlanken Leib
zitternd und schwirrend,
sich öffnend der Frühe,
der wachsenden Sonne

diese Libelle
bist du heute gewesen.
Ich träumte, ich sah dich,
eine Feder, einen Schimmer,
eine Flamme, ein Geschenk.

(Walter Helmut Fritz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Gustave Moreau

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :