Arbrealettres

Poésie

L’ABSENCE (Georges Rodenbach)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2016




L’ABSENCE

L’absence a fait son oeuvre et quand je l’ai revue
Elle m’a regardé sans douleur ni remords,
Et j’ai cru la sentir, cette calme statue,
S’asseoir sur le tombeau de mon bel amour mort.

Et quand, pour la reprendre à des ressouvenances,
J’ai voulu lui parler des bonheurs d’autrefois,
Son coeur fut comme un puits aux vagues résonances
Où bientôt se perdit le frisson de ma voix.

(Georges Rodenbach)

Illustration: Rémy Disch

 

4 Réponses to “L’ABSENCE (Georges Rodenbach)”

  1. Pauvre Georges. 😉 Doué pour les images comme tous les grands poètes
    J’adore « cette calme statue,
    S’asseoir sur le tombeau de mon bel amour mort. »
    et
    Son coeur fut comme un puits aux vagues résonances
    Où bientôt se perdit le frisson de ma voix.

    En fait il a rencontré son ex, il lui a dit bonjour et elle a répondu :
    « Salut, on se connait ? c’est quoi ton prénom déjà ? Ah oui Georges. . 😉

  2. arbrealettres said

    C’est plus prosaïque!! Mais sans doute plus près de la réalité!!
    Mais la Poésie n’est pas un Mensonge, elle dit les mots du Coeur, du Ressenti
    et là… il a « morflé »!! 😉

  3. Plus je relis certains de ses vers (dans toute la série) plus je me rend compte qu’il a du génie. Merci de cette découverte.
    J’ai envie de me faire un recueil de ses plus beaux vers, ses plus belles images, peut-être qu’un peu de son génie va un jour fleurir dans mon âme 😉
    Après tout tout cela ce sont des graines. Merci le semeur ;-).

    • arbrealettres said

      Chacun son style et son talent mais je crois à l’osmose, le contact des Poètes nous éveille à la Poésie de la Vie
      et aussi j’espère à trouver en nous nos propres mots pour la dire 🙂
      Merci la Glaneuse! 😉
      Il suffit ensuite de trouver le meunier et le boulanger!! lol!!! Ou mieux d’apprendre ces métiers … du pain sur la planche!
      Mais l’important est de commencer!!
      Ca me fait penser à mon fils aîné qui adore faire du pain (il adore le pain frais en fait!) et au bout de plein d’essais ratés (que l’on a mangés quand même!)
      il a trouvé la méthode, SA recette!
      Si tu adores la Poésie je pense qu’à force de pétrir et de les « cuire » tes mots deviennent dorés et moelleux!! 🙂 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :