Arbrealettres

Poésie

Archive for 29 mai 2016

Il y a plus de fleurs pour maman (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Il y a plus de fleurs
Pour maman dans mon cœur
Que dans le monde entier
Plus de merles rieurs
Pour maman dans mon cœur
Que dans tous les vergers
Et bien plus de baisers
Pour maman dans mon cœur
Qu’on en pourrait donner.

(Maurice Carême)

Illustration: Soon-Hee Jeong

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

TE REMERCIERAI-JE… (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Te remercierai-je jamais assez
De m’avoir mis au monde
Et de m’avoir donné
Tant d’arbres à aimer,
Tant d’oiseaux à cueillir,
Tant d’étoiles à effeuiller,
Tant de mots à faire chanter,
Tant de cœurs à comprendre,
Tant de jeunes filles à entendre,
Tant de mains d’hommes à serrer
Et une âme de petit enfant
Qui ne demande à l’existence
Qu’un peu de brise pour son cerf-volant.

(Maurice Carême)

Illustration: Lisa Lea Bemish

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Parmi toutes mes roses (René-Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Parmi toutes mes roses
La plus rouge sera pour le mendiant
Qui boite plus bas que la route
La jaune sera pour un jockey
C’est la couleur des champs de courses
J’en donnerai une aussi à Marie
Qui pleure en cachette le dimanche
Mais la plus belle oh ! la plus belle
Je la réserve pour ma mère
Ma mère aimait tant les roses !

(René-Guy Cadou)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Maman (Pierre Gamarra)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Maman

Je te souhaite…
Je te souhaite un jour de velours,
d’iris, de lis et de pervenches,
un jour de feuilles et de branches,
un jour et puis un autre jour,

un jour de blés, un jour de vignes,
un jour de figues, de muscats,
un jour de raisins délicats,
un jour de colombes, de cygnes.

Je te souhaite un jour de diamant,
de saphir et de porcelaine,
un jour de lilas et de laine,
un jour de soie, ô ma maman

et puis un autre jour encore,
léger, léger, un autre jour
jusqu’à la fin de mon amour,
une aurore et puis une aurore,

car mon amour pour toi, ma mère,
ne pourra se finir jamais
comme le frisson des ramées
comme le ciel, comme la mer…

(Pierre Gamarra)


Illustration: Dominique Delouche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Vieille Mère a le cafard et des absences (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Vieille Mère a le cafard et des absences
« Empêche-moi de tomber sur la tête.
Je suis aveugle et sourde ». La mort au coeur,
un dé à coudre dans sa bourse.

« Quelle longue journée depuis hier soir.
Laisse-moi passer. Le sol, je veux
du sol. Lave le sol, Lorine ! –
lave le linge ! Mauvaise graine ! »

***

Old Mother turns blue and from us,
“Don’t let my head drop to the earth.
I’m blind and deaf.” Death from the heart,
a thimble in her purse.

“It’s a long day since last night.
Give me space. I need
floors. Wash the floors, Lorine!—
wash clothes! Weed!”

(Lorine Niedecker)

Illustration: Paula Modersohn-Becker

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faudra bien revenir vers la Mère (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Il faudra bien revenir vers la Mère,
dont la chair recrée la source du jour
dans le coeur miséreux de ses enfants,
perdus à la quête du feu.

Ils savent et ne savent plus ton nom,
mais ils portent dans leurs ombres ta vie
qui les conduit, pour répondre à l’appel,
depuis l’origine du monde.

Ils sortent de ton sein entièrement.
Toi le Très-Haut qui aime leur bassesse,
puisque tu connaissais bien avant eux
l’humilité de leur errance.

Une indigence sans fond les habite,
dévoile leur limite en ces hochets,
l’infini du désir dont ils sont faits,
et qui est l’autre nom de Dieu.

(Jean Mambrino)


Illustration: William Blake

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Mes souvenirs germaient dans mon âme échauffée (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Hugo-enfant-  l

Mes souvenirs germaient dans mon âme échauffée ;
J’allais, chantant des vers d’une voix étouffée ;
Et ma mère, en secret observant tous mes pas,
Pleurait et souriait, disant : « C’est une fée
Qui lui parle, et qu’on ne voit pas ! »

(Victor Hugo)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

MÈRE (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



MÈRE

Tout est-il fini, tout,
le regard, le sourire ;
tout, même le plus léger
de ce qui fut le plus grand ?

Non, moi je sais, ô ma mère,
que toi, immortel néant, un jour éternel,
tu continueras à me sourire, à me regarder
moi, infini néant !

***

MADRE

¿Todo acabado, todo,
el mirar, la sonrisa;
todo, hasta lo más leve
de lo más grande?

¡No, yo sé, madre mía,
que tú, nada inmortal, un día eterno,
seguirás sonriéndome, mirándome
a mí, nada infinita!

(Juan Ramón Jiménez)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Tu es belle, ma mère (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Tu es belle, ma mère,
Comme un pain de froment.
Et, dans tes yeux d’enfant,
Le monde tient à l’aise.

Ta chanson est pareille
Au bouleau argenté
Que le matin couronne
D’un murmure d’abeilles.

Tu sens bon la lavande,
La cannelle et le lait ;
Ton coeur candide et frais
Parfume la maison.

Et l’automne est si doux
Autour de tes cheveux
Que les derniers coucous
Viennent te dire adieu.

(Maurice Carême)


Illustration: William Bouguereau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ce soir je dors aux côtés de ma Mère (Ogiwara Seisensui)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Edvard Munch -la-mort [800x600]

Ce soir je dors
Aux côtés de ma Mère
Ma Mère qui vient de mourir.

(Ogiwara Seisensui)

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :