Arbrealettres

Poésie

MÈRE (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



MÈRE

Tout est-il fini, tout,
le regard, le sourire ;
tout, même le plus léger
de ce qui fut le plus grand ?

Non, moi je sais, ô ma mère,
que toi, immortel néant, un jour éternel,
tu continueras à me sourire, à me regarder
moi, infini néant !

***

MADRE

¿Todo acabado, todo,
el mirar, la sonrisa;
todo, hasta lo más leve
de lo más grande?

¡No, yo sé, madre mía,
que tú, nada inmortal, un día eterno,
seguirás sonriéndome, mirándome
a mí, nada infinita!

(Juan Ramón Jiménez)

 

 

 

5 Réponses to “MÈRE (Juan Ramón Jiménez)”

  1. jolie poésie

  2. Elleaume said

    bizarre!: quand je le publie sur facebook, ce n’est plus la même illustration…(pas grave, c’est bien sûr pour le texte que je l’ai gardé sur mon mur mais la photo était belle et évocatrice d’un infini en miroir

  3. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :