Arbrealettres

Poésie

Vieille Mère a le cafard et des absences (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



Vieille Mère a le cafard et des absences
« Empêche-moi de tomber sur la tête.
Je suis aveugle et sourde ». La mort au coeur,
un dé à coudre dans sa bourse.

« Quelle longue journée depuis hier soir.
Laisse-moi passer. Le sol, je veux
du sol. Lave le sol, Lorine ! –
lave le linge ! Mauvaise graine ! »

***

Old Mother turns blue and from us,
“Don’t let my head drop to the earth.
I’m blind and deaf.” Death from the heart,
a thimble in her purse.

“It’s a long day since last night.
Give me space. I need
floors. Wash the floors, Lorine!—
wash clothes! Weed!”

(Lorine Niedecker)

Illustration: Paula Modersohn-Becker

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :