Arbrealettres

Poésie

ALLER COUDRE (Andrea Zanzotto)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2016




ALLER COUDRE

A Maria Capèla
(qui allait coudre à domicile)

Même s’il n’est pas de paradis,
s’il ne te faisait pas un paradis pour toi seule,
il faudrait jeter en enfer
le Père Eternel lui-même —
il faudrait jeter en enfer
la « réalité tout entière »
si pour toi il n’était pas de paradis,
aussi plein de bonté que ta bonté,
rien d’autre que le paradis
tel que tu l’as imaginé.

***

ANDAR A CUCIRE

A la Maria Carpèla
(che la ‘ndéa a pontar par le case)

Si no ‘l te fèsse ‘n paradiso
aposta par ti, anca si paradisi no ghe n’è,
al saràe da méter a l’inferno
l’istesso Padreterno —
la saràe da méter a l’inferno
tuta, tuta quanta « la realtà »,
si par ti nola fèsse ‘n paradiso
pien de bontà come la tó bontà
gnentaltro che ‘1 paradiso
come che ti tu l’à pensà.

(Andrea Zanzotto)

Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :