Arbrealettres

Poésie

Le fleuve est désert (Sandro Penna)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2016



Le fleuve est désert. Et tu le sais trêve
aujourd’hui des prouesses éclatantes d’hier.
J’embrasse dans tes aisselles, humides, fiers,
les parfums d’un été qui se gâte.

***

Deserto è il fîume. E tu lo sai che basta
ora con le solari prodezze di ieri.
Bacio nelle tue ascelle, umidi, fieri,
gli odori di un’estate che si guasta.

(Sandro Penna)

Illustration: Egon Schiele

 

4 Réponses to “Le fleuve est désert (Sandro Penna)”

  1. Beau poème, sensuel 😉

  2. arbrealettres said

    et ça m’a fait penser au tableau de Schiele que j’ai du voir chez toi il me semble …

Répondre à arbrealettres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :