Arbrealettres

Poésie

J’estime les distances (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2016



Henryk Fantazos crossing

J’estime les distances.
Tout se qui se dit : d’eau à aube, et puis recommencer.
Des pièces manquent.
A ce château : des pièces rêvées.
Fixe le cap au nord de quelques lieux qui ont trop tourné en tête,
sachant pourtant que repassent, sans hâte, sans cesse,
les bêtes scrupuleuses aux abords des minuscules frontières fossiles.

Tu reviens quand tu pars, tu plains la pluie. Retard annoncé de vents et merveilles.

(Francis Dannemark)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Henryk Fantazos

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :