Arbrealettres

Poésie

RÊVEUSE au bord de l’eau (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2016



RÊVEUSE au bord de l’eau
Tendrement soucieuse,
Entends chanter l’yeuse,
L’ajonc et le bouleau;

Admire le tableau
Naïf où la macreuse,
La sarcelle amoureuse
Parlent du renouveau;

Pénètre-toi du charme,
Sens monter une larme
Qui viendrait de ton coeur
À ce printemps qui muse,
Joie éparse et langueur :
Souris, petite muse.

(Paul Verlaine)

Illustration: James Jacques Joseph Tissot

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :