Arbrealettres

Poésie

Au plus insu de soi (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2016


Ne plus te chercher
ni en toi
ni en moi
Abandonné
Au battement solidaire
entre deux abîmes
La vie promise
La vie donnée
Au plus obscur de l’heure
du lieu
Au plus insu de soi

(François Cheng)

Illustration: Vladimir Kush

2 Réponses to “Au plus insu de soi (François Cheng)”

  1. Lara said

    WAW ! magnifique !
    J’adore la poésie de Cheng ( et Kush aussi ..)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :