Arbrealettres

Poésie

LE RÉCIF DE CORAIL (José-Maria de Heredia)

Posted by arbrealettres sur 9 juin 2016



 

LE RÉCIF DE CORAIL

Le soleil sous la mer, mystérieuse aurore,
Eclaire la forêt des coraux abyssins
Qui mêle, aux profondeurs de ses tièdes bassins,
La bête épanouie et la vivante flore.

Et tout ce que le sel ou l’iode colore,
Mousse, algue chevelue, anémones, oursins,
Couvre de pourpre sombre, en somptueux dessins,
Le fond vermiculé du pâle madrépore.

De sa splendide écaille éteignant les émaux,
Un grand poisson navigue à travers les rameaux.
Dans l’ombre transparente indolemment il rôde ;

Et, brusquement, d’un coup de sa nageoire en feu
Il fait, par le cristal morne, immobile et bleu,
Courir un frisson d’or, de nacre et d’émeraude.

(José-Maria de Heredia)

 

2 Réponses to “LE RÉCIF DE CORAIL (José-Maria de Heredia)”

  1. L’ondine solitaire est partie à l’aurore ;
    Nul ne sait avec quel mystérieux dessein
    Elle quitte rivière et cascade et bassin
    Pour gagner le sentier à l’étonnante flore.

    Le monde des éclats du matin se colore ;
    La mousse des sous-bois forme de verts coussins,
    L’écorce du platane a d’étranges dessins,
    Une racine au sol semble une mandragore.

    De sinople et d’argent, tels sont les deux émaux
    Dont les arbres, ce jour, ont orné leurs rameaux ;
    Mais que leur veut, enfin, la naïade qui rôde ?

    À midi, quand du ciel tombe un rayon de feu
    Sorti d’on ne sait où, comme issu du ciel bleu,
    Survient un jeune troll au regard d’émeraude.

Répondre à Cochonfucius Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :