Arbrealettres

Poésie

Aimer c’est dire «tu ne mourras pas!» (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2016


 

Nous sommes clôture et finitude
Pourtant c’est entre nous
Que sans fin jaillira
Ce que la vie désire
de plus vaste
de plus haut
d’indéfiniment transmuable
Aimer c’est être
en avant de soi
Aimer c’est dire
«tu ne mourras pas!»

(François Cheng)

Illustration

4 Réponses to “Aimer c’est dire «tu ne mourras pas!» (François Cheng)”

  1. Lara said

    Waw! Comme c’est beau et vrai :_)
    Monsieur Cheng connait la magie des mots

  2. Beau poème. J’aime beaucoup la chute.
    J’aime la poésie de Cheng parce qu’elle est spirituelle et mystérieuse.

    • arbrealettres said

      toujours re-découverte cette poésie a plusieurs étages
      on y découvre aussi un peu sans doute de ce qu’on y amène…
      Poésie Sésame ((-:

  3. Lara said

    oui

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :