Arbrealettres

Poésie

Lorsqu’une pierre se brise (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2016



Lorsqu’une pierre se brise,
lorsqu’une branche se fend,
lorsqu’une guêpe déchire
le coeur d’un fruit pourrissant,

lorsque s’ouvre une fissure
au mur des granges du vent,
lorsqu’une mince blessure
saigne aux lèvres d’un enfant,

c’est notre mort qui jaillit
de la douteuse fêlure
tandis que tonne à midi
le grand vaisseau de lumière.

(Jean Joubert)


Illustration

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :