Arbrealettres

Poésie

Comment veux-tu que l’on sache si tu dors ou si tu veilles ? (Gilbert Cesbron)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2016



Comment veux-tu que l’on sache
si tu dors ou si tu veilles ?
L’esprit joue à cache-cache
À travers monts et merveilles.

L’aveugle joue aux portraits
Et l’infirme grimpe aux arbres,
Et l’orphelin marche auprès
De ses deux parents de marbre.

L’honnête homme joue en rêve
Au gendarme et au voleur,
Pille, tue, rit de bonheur…

mais, hélas, le jour se lève.

(Gilbert Cesbron)

Illustration: Benjamin Walter

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :