Arbrealettres

Poésie

Rien de plus clair que la brisure (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2016



Le corps
longtemps
fermé (le
paysage)
s’est
fendu

Le gel
ainsi parfois
délie la grâce d’une
pierre

Rien de plus clair que la brisure

La rosée jouit
de
la
merveille

et pour le creux
dont l’arbre se saisit
il n’est plus que sève et
secret

(Jean Joubert)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :