Arbrealettres

Poésie

Désattendre (Adeline Baldacchino)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2016



Désattendre

Saisi de désir comme on le serait
de froid
quelque chose en nous, de désordonné
qui désempare
nous démembre de l’intérieur
on se tait, dans le noir
l’hiver est brûlant

La nuit est pleine
de fantômes désarticulés
je renonce enfin
au vertige du désir
l’âme anesthésiée
recule tout au fond
d’une armoire sans porte

Je veux la jubilation
mais je trouve ce qui reste
quand elle n’est pas
là quand elle se refuse
au partage indélicat
de l’aube et des rêves
seule, ce qui reste

On écrit comme on fulgure
en étincelles bordées de cris
frappant contre le ciel
qui n’a jamais répondu
creusant les formes de l’absence
répétant des mots vides
leurs discrètes brisures

Demain, sans répit
qui ne vient pas
le sang frappe
il n’y a pas de signe
le temps se démet
se détourne
du corps épuisé

Suffirait-il peut-être
de ne plus rien attendre
et c’est alors que surgirait
ce qui se cache
sous la peau féroce des heures :
leur gloire secrète
gorgée d’invisibles caresses.

(Adeline Baldacchino)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

 

6 Réponses to “Désattendre (Adeline Baldacchino)”

  1. Marie said

    Mots qui percutent, j’aime

    • arbrealettres said

      Jolie invention poétique: « désattendre »
      et aussi « gloire secrète gorgée d’invisibles caresses »
      Merci Marie 🙂

      • Marie said

        ce mot désattendre pour moi est d’actualité donc il me touche, je suis à apprendre de désattendre, après une rupture, ce n’est pas facile et ce poème est superbe. Oui ces invisibles caresses sont juste percutantes également.
        Bonne journée.

        • arbrealettres said

          C’est ce que j’aime dans la Poésie
          la rencontre qui fait sens souvent
          et de manière un peu mystérieuse
          Magie de la Poésie!
          Bonne journée! 🙂

  2. Lara said

    Tout un article qui éclaire cette citation de l’énarque Adeline Baldacchino 🙂
    http://profondeurdechamps.com/2015/11/29/adeline-baldacchino-la-poesie-comme-maniere-de-vivre-plus-intensement/

    • arbrealettres said

      Merci Lara pour ce lien 🙂
      Complètement d’accord: « La poésie a toujours à voir avec la magie  » 🙂
      Suis pas énarque mais j’ai au moins compris ça lol! 😉 😉 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :