Arbrealettres

Poésie

Loin, loin (Lucie Albertini)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2016



Loin, loin,
Au crépuscule haut
L’étoile point.

Je demande à la nuit
Une réponse qu’elle ignore.

Je ne sais pas aimer assez
Pour m’identifier au mystère.

(Lucie Albertini)

Illustration: Renaud Baltzinger

 

2 Réponses to “Loin, loin (Lucie Albertini)”

  1. Lara said

    oh ! vraiment ?

  2. arbrealettres said

    Aimer toujours plus pour ne plus se sentir séparé des autres mais aussi de l’Univers! Le moi qui aime se dissout , un petit côté Bouddhiste non?

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :