Arbrealettres

Poésie

Quoi que je touche (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2016



Quoi que je touche,
le papier, la table, le verre,
c’est toi que je touche.
Mes mains
soudées à ta poitrine.
Je ne contrôle pas mes mains.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

2 Réponses vers “Quoi que je touche (Yannis Ritsos)”

  1. Yannis était déjà fétichiste 😉 Serait-il aussi obsédé sexuel ? 😉
    Non il est juste amoureux … des seins de celle qu’il aime ? 😉
    La poitrine féminine symbole du réconfort, de l’amour maternel, du paradis perdu..
    Le lait maternel amour de la mère rendu visible. Amour coagulé. Émotion devenu sécrétion, nourriture.

  2. arbrealettres said

    oui de l’Amour pas vache (laid) mais … sain! 😉 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :