Arbrealettres

Poésie

Je ne sais rien garder de moi (René Ménard)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2016



Je ne sais rien garder de moi.
Je me réveille toujours silencieux et nu.
Il me faut toujours tout recommencer.

Si bien que j’ai résolu
d’essayer de me constituer une espèce d’épicentre
en écrivant une suite de poèmes où je vais tenter de fixer
les instincts permanents de ma présence.

J’appelle cela: « Originelles ».

(René Ménard)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :