Arbrealettres

Poésie

Si la trace des dieux (Antoine-Marin Lemierre)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2016



Si la trace des dieux fut, dit-on, reconnue
Aux parfums qu’après eux ils laissaient dans la nue,
Que dans mes vers ainsi chaque trait aperçu,
Se sente du trépied où je l’aurai conçu;
Que le plus humble objet brille encor d’étincelles;

Même quand l’oiseau marche, on sent qu’il a des ailes.

(Antoine-Marin Lemierre)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :