Arbrealettres

Poésie

De barque en barque (Yves Bonnefoy)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2016




Terre, qui vint à nous
Les yeux fermés
Comme pour demander
Qu’une main la guide.

Elle dirait : nos voix
Qui se prennent au rien
L’une de l’autre soient
Notre suffisance.

Nos corps tentent le gué
D’un temps plus large,
Nos mains ne sachent rien
De l’autre rive.

L’enfant naisse du rien
Du haut du fleuve
Et passe, dans le rien,
De barque en barque.

(Yves Bonnefoy)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :