Arbrealettres

Poésie

LES RAINETTES, LE SOIR (Yves Bonnefoy)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2016




LES RAINETTES, LE SOIR

I

Rauques étaient les voix
Des rainettes le soir,
Là où l’eau du bassin, coulant sans bruit,
Brillait dans l’herbe.

Et rouge était le ciel
Dans les verres vides,
Tout un fleuve la lune
Sur la table terrestre.

Prenaient ou non nos mains,
La même abondance.
Ouverts ou clos nos yeux,
La même lumière.

II

Ils s’attardaient, le soir,
Sur la terrasse
D’où partaient les chemins, de sable clair,
Du ciel sans nombre.

Et si nue devant eux
Était l’étoile,
Si proche était ce sein
Du besoin des lèvres

Qu’ils se persuadaient
Que mourir est simple,
Branche écartée pour l’or
De la figue mûre.

(Yves Bonnefoy)

Illustration

Une Réponse to “LES RAINETTES, LE SOIR (Yves Bonnefoy)”

  1. runglaz said

    A reblogué ceci sur runglaz.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :