Arbrealettres

Poésie

BEAUTÉ ET BONTÉ (Gabriel Cousin)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2016



BEAUTÉ ET BONTÉ

Les bruits venaient mourir sur la fenêtre ouverte.
Sortant d’un rêve, je découvrais la beauté installée
dans ma chambre, entrée par des portes imprévues.
Ou bien mon coeur ressentait la bonté lisible sur la géographie des souvenirs.
Les sensations me faisaient reconnaître, alors, que la vie était digne.
Mais l’usure était rapide et bientôt il fallait tout recommencer.
Amasser, chercher, désirer à en mourir,
pour qu’un matin ou un soir, de nouveau,
la beauté ou la bonté me frappe et que s’arrête le temps.

(Gabriel Cousin)

Illustration: Caroline Duvivier

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :