Arbrealettres

Poésie

DEIRDRE DES DOULEURS (Poésie Irlandaise)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2016



Conchobar

DEIRDRE DES DOULEURS

Ô Conchobar que veux-tu ?
Tu m’as causé chagrin et larmes.
Durant ma vie,
tu ne m’auras pas beaucoup aimée…

Celui qui fut pour moi le plus beau sous le ciel,
celui qui me fut si cher,
tu me l’as enlevé, c’est grande tristesse
que je ne puisse le voir que dans la mort.

Elle est disparue pour moi
la forme sous laquelle paraissaient les fils d’Usnech,
tertre noir de jais sur un corps blanc,
que les femmes connaissaient bien.

Deux joues de pourpre plus belles qu’une prairie,
des lèvres rouges, des cils noirs comme le scarabée,
des dents couleurs de perles,
noble blancheur de la neige.

Je connaissais bien son clair vêtement
au milieu des guerriers d’Ecosse,
son manteau de belle pourpre
avec sa bordure d’or rouge,

sa tunique de satin, grand trésor,
où avaient été cent mains, doux nombre,
pour le broder on employa
cinquante onces de laiton,

son épée à poignée d’or dans sa main,
deux javelots gris à la terrible pointe,
un bouclier à bords d’or jaune
et sur lui une bosse d’argent.

Si sur la plaine se trouvaient
les Ulates devant Conchobar,
je les donnerais tous, sans conteste,
pour le visage de Noisé, fils d’Usnech.

Ne brise pas aujourd’hui mon coeur,
bientôt j’irai vers ma tombe proche.
Le chagrin est plus fort que la mer,
le sais-tu ô Conchabar ?

O Conchobar, que veux-tu ?
Tu m’as causé chagrin et larmes.
Durant ma vie,
tu ne m’auras pas beaucoup aimée…

L’exil des fils d’Usnech
Livre de LEINSTER.

(Poésie Irlandaise)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :