Arbrealettres

Poésie

Archive for 12 juillet 2016

Les miettes de pain (Françoise Naudin)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



 

Les miettes de pain
Sèment des chants d’oiseaux
Dans le jardin

(Françoise Naudin)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Les corps frôlés (Emmanuel Dall’aglio)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



Les corps frôlés, que pèsent-ils en nous?
Quels minces secrets déchirés,
appelés à d’autres riens?

(Emmanuel Dall’aglio)

Illustration: Marie-Christine Thiercelin

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Si la lumière te gêne (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016




Si la lumière te gêne,
c’est de ta faute.

(Yannis Ritsos)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le crépuscule resplendit (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



Le crépuscule resplendit
sur le dos d’un oiseau.
Nous l’avons vu ensemble.
Nous avons souri.
Ta main s’est retrouvée
dans la mienne.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

UN GESTE (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016


 

UN GESTE

Voici quelque chose qui te plaît subitement, quelque chose
d’insignifiant, tel ce geste de la femme
qui ôte du vase les fleurs desséchées —
elle ne les jette pas tout de suite, elle s’attarde, elle songe,
un geste en suspens, une sorte de regret anticipé —
si on lui parle, elle n’entendra pas — un geste
entièrement sourd comme le mot qu’on ajoute au poème —
puis on se tourne pour lui demander : « Tu disais quelque chose? »
Et peu importe désormais que la guerre soit déclarée
et que de grands avions déchirent le couchant,
ombres noires à double tranchant dans l’incendie.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Rémy Disch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VEILLÉE DE GLOIRE (Georges Rodenbach

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



VEILLÉE DE GLOIRE

Quel orgueil d’être seul à sa fenêtre, tard,
Près de la lampe amie, à travailler sans trêve,
Et sur la page blanche où l’on fixe son rêve
De planter un beau vers tout vibrant, comme un dard

Quel orgueil d’être seul pendant les soirs magiques
Quand tout s’est assoupi dans la cité qui dort,
Et que la Lune seule, avec son masque d’or,
Promène ses pieds blancs sur les toits léthargiques.

L’orgueil de luire encor lorsque tout est éteint :
Lampe du sanctuaire au fond des nefs sacrées,
Survivance du phare au-dessus des marées
Dont on ne perçoit plus qu’un murmure indistinct.

L’orgueil qu’ont les amants, les moines, les poètes,
D’être en communion avec l’obscurité,
Et d’avoir à leur coeur des vitraux de clarté
Qui ne s’éteignent pas pendant les nuits muettes.

Quel orgueil d’être seul, les mains contre son front,
A noter des vers doux comme un accord de lyre
Et, songeant à la mort prochaine, de se dire :
Peut-être que j’écris des choses qui vivront !

(Georges Rodenbach)

Illustration: Denis Jeanteur

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans mon village (Abdelwahab El-Bayati)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



Dans mon village, nos enfants
Chantaient pour la terre après la pluie
Le bras du printemps secouait la vie
Dans les chemins de lune

(Abdelwahab El-Bayati)

Illustration: Béatrice Réfievna

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu disais (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



Tu disais :
j’aime tes cheveux,
tes ongles,
ta langue.
Sur les dalles du couloir,
dans l’obscurité,
on entendait les pas
des gardiens.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Sanchez ELOHIM

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les moineaux dans une flaque (Jean-Hughes Malineau)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



 

moineau l [1280x768]

Les moineaux dans une flaque
Elle n’en peut plus de rire
La petite fille

(Jean-Hughes Malineau)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Quand passe un cygne (Françoise Naudin)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand passe un cygne
Le silence grandit
Sur la nuit de l’eau

(Françoise Naudin)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :